La multiplication du hoya

Bouturage

 

 

 

Retour au sommaire

 

Bouturage
1) Le sens de la bouture
2) La préparation du pot et du terreau
3) Le rempotage
4) L'arrosage

Semis


Je vous présente ici ma technique de bouturage qui n'est pas universelle. vous pouvez rajouter de l'hormone, faire vos boutures en serres...

 cette technique est simple et marche à 99% en été lorsqu'il n'y a pas de chauffage dans mon appartement. Elle demande plus de suivie au niveau de l'arrosage l'hiver avec le chauffage.

1) Le sens de la bouture

Première difficulté : Dans quelle sens mettre ma bouture en pot ?

Pour cela, il faut regarder les noeuds et les extrémités de la bouture. Et surtout pas l'orientation des feuilles. elle peut être trompeuse si c'est une tige qui pendait vers le bas

Les noeuds : si on observe un embranchement(un noeud), on positionne la bouture pour que la nouvelle tige,(tige latérale ou secondaire) parte vers le haut:

  

Les extrémités : si a une extrémité vous avez la chance d'avoir la pousse, pas de problème, c'est la pousse vers le haut, la base dans la terre:

Si par contre, les deux extrémités sont coupées, tenter de voir qu'elle est la plus fraîchement coupée : 

coupée depuis longtemps,

plus fraîchement coupée

En bref, il faut toujours que les bourgeons axillaires soient vers le haut. Mais il ne sont pas  toujours facile à voir.

Mais pas de panique, si vous vous trompez, la bouture se débrouillera pour reprendre quand même.

Et enfin, si vous avez une belle bouture, n'hésitez pas à la couper en deux pour avoir  deux fois plus de chance de reprise.

   

2) La préparation du pot et du terreau

Le terreau est préparé à l'avance en mélangeant plusieurs substrats. 

Pour le terreau de rempotage, je mélange de la tourbe, du sable de Loire et du terreau or brun avec un peu de pouzzolane. Toutes les particules doivent être bien émiettées: 

Pour le pot, je place au fond des morceaux de pots cassés pour assurer le drainage, j'en met beaucoup.

Le drainage évite la pourriture des racines 6 mois à un an plus tard.

3) Le rempotage.

Je travaille dans le sot qui contient le terreau. 

Je place ma bouture dans le milieu du pot, en prenant soin d'enterrer au moins un noeud, ou plus.

J'ajoute le terreau tout autour de la bouture, en maintenant la bouture au milieu avec au moins un noeud d'enterrer. Il est important d'enterrer au moins un noeud, Car certaines boutures ne font pas de racines adventives (au niveau de la tige) mais racinent uniquement au niveau du noeud.

Je tasse bien, pour que la bouture soit au contact de la terre.

Et j'arrose

4) L'arrosage.

Je douche ma bouture en jet doux deux ou trois fois, jusqu'a ce que le terreau soit bien mouillé et la bouture bien propre.

Ensuite et pendant deux mois, j'arrose régulièrement, dés que mon terreau sèche en surface et parcimonieusement, sans détremper. L'eau ne doit pas stagner plus d'un jour dans la soucoupe.

1) mettre la bouture dans le bon sens

 

 

2) préparer votre pot et ajouter du éléments drainant au fond

 

 

3) placer la bouture au milieu du pot en enterrant un noeud

 

 

4) Ajouter le terreau tout autour de la bouture en tassant bien.

 

 

5) doucher votre bouture avec un jet doux, plusieurs fois et compléter le terreau

 

 

6)arroser peu mais régulièrement pendant deux mois, sans jamais laisser sécher ni détremper.