Culture

 Généralités

Comment soigner vos hoyas?

Retour Sommaire

Généralité
1) La luminosité et l'exposition.
2) La température.
3) L'arrosage et l'hydrométrie.
4) L'engrais.

Maladies des hoyas
1) Les parasites.
2) Les champignons.
3) Les erreurs de culture.
4) Le reste.

Différents substrats
1) Le pot!
2) les principaux éléments du substrats
3) Les éléments que l'on rajoute

Autres Cultures
1) la culture en hydro.
2) La culture dans la sphaigne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

Quels sont les soins à apporter à vos hoyas? 

 

Ils varient bien évidement selon les hoyas. Pour les détails de culture que j'ai observé chez mes hoyas, reportez-vous à la galerie. Sur cette page, je récapitulerai les principaux soins que j'offre à mes hoyas.

 

1) La luminosité et l'exposition.

Ces deux paramètres vont ensemble.  

Les hoyas ont toutes  besoin d'une bonne luminosité. Si certaines peuvent supporter moins de lumière, aucune ne se développe correctement dans un endroit sombre. L'exposition dégagée à l'est ou à l'ouest est la meilleure. Au sud, il faudra protéger les hoyas du soleil à l'aide d'un voilage. Au nord, un complément lumineux sera peut-être nécessaire. De même, si les hoyas sont trop loin de la fenêtre(+ de 1m)

C'est pour moi, la condition essentielle à une bonne culture.

 

2) La température

Les besoins des hoyas sont variables.

Certaines hoyas vivent dans les forets équatoriales, elles ont donc besoin de chaleur et ne supportent pas le froid (ex lacunosa, bilobata)

D'autres hoyas vivent dans des régions plus tempérées ou en altitude, elles aiment passer l'hiver au frais( linéaris, australis, carnosa...). Elles peuvent même supporter des températures proche de 0°C si elles sont habituées. Mais attention, pour la majorité, 10°C est le minimum. Cette tolérance au froid ne les empêche pas de vivre au chaud toute l'année.

 

3) l'arrosage et l'hygrométrie

Pour l'arrosage, la aussi, les besoins varient. Ils varient en fonction des hoyas mais aussi du lieu de culture.

Je les arrose en général une fois par semaine en été et deux fois par semaine en hiver, à cause du chauffage. Je laisse sécher le terreau en surface entre deux arrosages pour la plupart même si certaines vivent avec de l'eau dans la soucoupe constamment.

Une hygrométrie importante est nécessaire, j'ai donc placé au fond des soucoupes de la pouzzolane, qui reste recouverte d'eau, puis les pots par dessus. On peut aussi vaporiser, doucher ou bassiner ses hoyas. Un brumisateur est efficace et décoratif. Un aquarium laissé ouvert marche aussi.

 

4) L'engrais

J'utilise un engrais riche en phosphate et pauvre en azote :  Le premier chiffre du NPK doit être le plus faible possible, les deux autres le plus élevé possible. ce sont des dires de jardiniers sans aucune base scientifique!

Mes hoyas poussent énormément et n'ont donc pas besoins de trop d'azote. Par contre, j'espère que le fort taux de P les aidera à fleurir.

Je les arrose à l'engrais une fois par semaine, avec la dose diminuée du quart ou du huitième de février à octobre.

 

 

 

 

culture coriacea1.jpg (50955 octets)
une petite bouture
il lui faudra en moyenne deux ans pour devenir "adulte"

culture burtoniae.jpg (37405 octets)
une bouture de un an à forte croissance
Elle prépare ses boutons floraux

culture kanya.jpg (47221 octets)
Une bouture de deux ans plus capricieuse
elle bien du mal a pousser!!

culture obscura.jpg (47899 octets)
Une plante adulte
en bonne santé, elle fleuri régulièrement